Mes lectures

Sorcery of Thorns

Aujourd’hui, on va parler d’une belle petite brique que j’ai dévorée en deux jours.

Déjà, Sorcery of Thorns est un roman de fantasy qui se déroule dans un monde où certains livres sont magiques, et donc animés d’une vie propre. Le problème ? Si on les abîme / contraint / autre, ils se transforment en Malefict et deviennent super dangereux.

Nous arpentons cet univers aux côtés d’Elisabeth, une héroïne forte, que ce soit psychologiquement ou juste au niveau de ses capacités physiques. Orpheline, elle a grandit dans une grande bibliothèque et ressent une connexion avec les livres qui l’entourent. Sa vie change le jour où un Malefict croise sa route et tue celle qui l’a recueillie. J’ai aimé son évolution. Elle part très formatée par son éducation où elle a notamment appris que les démons étaient le mal, puis se laisse le droit d’évoluer. Elle souffre beaucoup tout au long de l’histoire mais ne se laisse jamais abattre, muée par un grand désir de justice.

Elle est aux antipodes du personnage masculin principal, Thorn, qui, malgré une puissance magique incroyable est tellement bouffé par les doutes, les remords et la culpabilité qu’il est dépendant d’un autre : Silas, son servant. J’ai adoré Silas qui est un personnage super intéressant de par la dualité entre sa nature de démon et ses sentiments pour son jeune maître. Il aime Elisabeth et Thorn, mais il s’empêche de se livrer totalement car il sait que s’il n’était pas lié par un contrat avec Thorn, il prendrait leur vie sans hésiter.

Jusqu’à la toute fin du roman une question se pose autour de ce personnage : est-ce que notre nature nous définit ? J’ai beaucoup aimé la réponse de l’autrice.

Dans cette histoire, en global, j’ai vraiment eu l’impression que l’autrice faisait une critique du regard et du comportement des hommes envers les femmes. D’ailleurs les seuls à mettre des bâtons dans les roues de notre héroïne sont des hommes, et ses soutiens des femmes, même si, bien sûr, des exceptions existent dans les deux camps.

J’ai aimé découvrir l’univers de sorcellerie mais aussi de magie : que ce soit par la découverte des démons, des lois qui régissent cet univers ou encore, et surtout, les merveilleuses bibliothèques et les grimoires incroyables qui y reposent, prisonniers. Je ne saurais pas dire pourquoi il n’a pas été un coup de coeur… Peut-être parce que les moments d’émotions et d’actions s’enchainaient trop vite et du coup me faisaient retomber comme un soufflé ? Je ne saurai l’expliquer mais ça a tout de même été un superbe voyage !

Le résumé

Elisabeth, élevée au milieu des dangereux grimoires magiques d’une des Grandes Bibliothèques d’Austermeer, le sait depuis son plus jeune âge. D’ailleurs, peu de temps après le passage à la bibliothèque du sorcier Nathaniel Thorn, un des ouvrages se transforme en monstre de cuir et d’encre, semant mort et destruction. Et c’est Elisabeth qui se retrouve accusée de l’avoir libéré.

Forcée de comparaître devant la justice à la capitale, elle se retrouve prise au coeur d’une conspiration vieille de plusieurs siècles. Bien malgré elle, elle n’a d’autre choix que de se tourner vers son ennemi Nathaniel, et son mystérieux serviteur, Silas. Car ce ne sont pas seulement les Grandes Bibliothèques qui sont en danger, mais le monde entier… et face à ce terrible complot, Elisabeth va devoir remettre en question tout ce qu’elle croyait jusqu’ici, y compris sur elle-même.

Courez chez votre libraire préféré ou achetez-le en ligne :


Acheter sur AMAZON

Abonnez-vous à mon blog pour recevoir mes articles :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s